Le vélo, transport urbain et « geste barrière » idéal ! Tout le monde parle de la pratique du vélo comme la solution pour se déplacer en temps de déconfinement sans reprendre le rythme fou et polluant de la circulation automobile.

Des moyens sont mis en oeuvre pour développer l’usage de la bicyclette :le ministère de la Transition écologique a prévu un plan de 20 millions d’euros pour faciliter la pratique du vélo, notamment via le remboursement de la remise en état de son vélo à hauteur de 50 euros (prime « coup de pouce vélo »), certaines villes mettent en place des pistes cyclables temporaires, dont Paris.

Le plan, dévoilé la semaine dernière, libère de vastes espaces de circulation douce au coeur de Paris. Le 12e en revanche semble un peu oublié… temporairement sans doute.

Des habitants et usagers/ères de la bicyclette ont réalisé un marquage au sol rue de Charenton (Montgallet/Bastille) pour la transformer en vélo-rue. Kesako ? « Une vélorue est un chemin public, ou une partie de celui-ci, sur lequel certaines règles de circulation sont modifiées pour favoriser la circulation des cyclistes et assurer leur sécurité. » En résumé, les cyclistes ont la priorité, et non pas les voitures.

Quelques liens utiles : kit du déconfinement proposé par Paris en Selle (association qui a un groupe dans le 12e)

La Fédération des usagers de la Bicyclette (FUB)


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *